1. Réflexion Londonienne et récit de mes deux marathons

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je souhaiterais partager une réflexion qui à émerger lors de mon séjour.

À Londres, pour ma première expérience solo (surement la première d’une longue série).

Afin que vous puissiez comprendre l’idée du titre voici ce que j’ai constaté:

Étant seul, j’ai pu organiser mes 3 jours en Angleterre comme bon me semblais.

Mon but étant de voir le maximum de la ville immense qu’est Londres avec pas moins de 8 millions d’habitants !

Mon choix c’est évidemment porté sur la marche car d’une part, j’adore ça et d’autre part, c’est l’option la plus pratique pour ne pas me prendre la tête dans les transports en commun étant donné mon sens de l’orientation.

J’ai donc pu faire quasiment le tour de Londres à pied en deux jours, parcourant pas loin de 80 km.

Pour certaine personne, il est tout à fait impensable de marcher 40 kilomètres en un jour car éprouvant physiquement.

Personnellement je trouve cette réaction un peu disproportionnée, il ne s’agit que de marche à pied….

Prenons le problème à l’envers ; est-il normal de ne pas pouvoir marcher toute une journée sans être mis en difficulté par sa condition physique (je m’adresse ici à toutes les personnes en bonne santé. Les personnes atteintes de pathologies ou problèmes spécifiques ne sont pas visées dans cet article) ?

Je suis désolé mais NON NON et NON.

Ce n’est absolument pas normale ! Nous sommes faits pour bouger, notre génétique ainsi que notre ADN est façonné ainsi. Nos ancêtres bipèdes se déplaçaient constamment, pour se cacher, chasser, découvrir, explorer….

Pourquoi en 2019, on arrive au point de devoir faire des pauses toutes les demi-heures alors qu’il ne s’agit que de marche ?

Je pense avoir la réponse mais avant ça, laissez-moi vous énoncer mon constat :

2. Londres : paradis de la bouffe et de la consommation en tout genre

Mes 3 jours à Londres m’ont également permis d’observer les gens et les comportements autour de moi.

Londres étant une ville cosmopolite surpeuplé, l’alimentation rapide est partout !!

Les gens mangent toute la journée, sans besoin précis, sans même avoir faim.

Inutile de vous dire que les cafés font fureur (le climat pluvieux doit y être pour beaucoup), et les Anglais ont l’habitude de couper leurs cafés ou leurs thés avec du lait (beaucoup de lait !).

Ayant été hébergé dans une famille Anglophone, j’ai pu constater l’habitude qu’ils avaient le matin et le soir de mélanger le café ou le thé dans un mug de 750 ML avec du lait ainsi qu’une cuillère à soupe de sucre….

Difficile d’être actif après avoir ingurgité ça.

De plus, Londres étant une ville qui bouge, la plupart des gens mangent dans le fast food le plus proche sur le pouce, en allant au métro…
.

Or, nous savons aujourd’hui l’influence de notre état émotionnel sur la métabolisation des nutriments que nous ingérons et sur la composition corporelle….

Il y’a forte à parier qu’une heure après, cette même personne reprenne la même chose dans une autre station.

Inutile de vous dire que les restaurants de nourriture saine sont assez rares, de même que des produits frais locaux de qualités.

D’ailleurs je n’ai vu aucun produit Bio dans la plupart des market ou je me suis approvisionné.

Tous ceci explique cela ; de nombreuses personnes en surpoids, passant des heures dans les STARBUCK à enchainer les café Lattés sucrés.

3. La vie c’est le mouvement !

Le parallèle avec l’alimentation était obligatoire, car le déconditionnement physique est lié à ce que l’on mange.

La vie c’est le mouvement, et pour bouger correctement il faut le bon carburant.

Être surchargé niveau digestif ou à l’inverse faire une hypoglycémie réactionnelle car notre repas étant composé majoritairement de glucides de mauvaise qualité n’ira bien évidemment pas dans le sens de la santé à long terme…

A vous de choisir vos aliments en fonction de ce que vous faites de vos journées, en connaissance de cause.

4. Le mouvement c’est l’action !

Et enfin l’idée principale de cet article :

Faites du sport et travaillez votre cardio !

Il n’est pas normal d’être essoufflé après avoir monté deux étages.

Il n’est pas normal de devoir s’arrêter toutes les 20 minutes lors d’une ballade.

Il n’est pas normal d’être autant fatigué après une journée en vadrouille ou après une heure de sport dans la semaine.

Il n’est pas normal de se lever fatiguer après avoir dormis 6 à 8h.

Il n’est pas normal de ne pas être capable d’être concentré sur la tâche que l’on doit accomplir.

Il n’est pas normal d’être malade au moindre coup de vent….

Si vous vous retrouver dans une de ces situations, remettez en cause votre implication physique dans votre quête de santé et agissez en conséquence !

5. Conclusion :

J’ai passé un séjour exceptionnel à Londres ! car j’ai pu profiter pleinement d’une condition physique minimum afin de parcourir la ville à pied trois jours d’affilés, sans être amorphe le lendemain car j’avais parcouru 40 km la veille….

Tout le monde devrait pouvoir bouger comme bon lui semble, pour cela il convient uniquement de faire les bons choix de vie :

Manger pour sa santé et l’énergie au quotidien ;

Travailler ses muscles pour préserver sa capitale osseuse ;

Travailler son cardio pour découvrir le monde ;

Travailler son mentale et apprendre à gérer son état émotionnel ;

Pour conclure je rajouterais :

Sortir de sa zone de confort régulièrement.

Aujourd’hui dans une société ou tout nous pousse à l’inaction et la consommation, les plus grandes et belles émotions que l’on peut ressentir au fond de nous, sont celles qui proviennent d’un effort précédent conséquent quel qu’il soit et ceux peu importe le domaine !

MOVE ON !


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: