1. Le NEAT c’est quoi ?

Le NEAT ( Non-Exercise Activity Thermogenesis) signifie la dépense calorique engendrée sans activité physique contrôlé.

On pourrait également dire qu’il s’agit de l’activité physique spontanée tel que :

  • Marcher
  • faire le ménage
  • faire ses courses
  • faire du bricolage
  • la cuisine…

Ainsi, le NEAT est effectif tout au long de votre journée en dehors de votre séance de sport à la salle par exemple.

2. Quid du cardio training à intensité modéré

Le cardio dont je parle ici correspond à l’entraînement à intensité modéré dis aérobie communément admis en salle de remise en forme.

Le principe étant d’effectuer une activité sollicitant le coeur comme le vélo, le rameur, le tapis à une allure soutenue durant une durée moyenne (30 à 1 h) dans le but de “brûler” des calories et ainsi favoriser la perte de masse grasse.

Je n’aborderais pas le sujet du HIIT ou cardio à haute intensité type fractionné dans cet article. Le but étant uniquement de comparer deux approches pour la composition corporelle afin de vous donner une piste de réflexion.

Sur le papier, l’approche parait intéressante !

Cependant cela serait omettre que les mécanismes de perte de gras sont pluri-factorielles.

La dépense calorique d’une heure de sport à l’échelle d’une journée ou d’une semaine reste dérisoire.

3. NEAT VS Cardio

Comparativement à la dépense calorique engendrée par une séance de cardio d’une heure,

On peut se poser la question de l’importance du NEAT quand on brûle admettons 800 calories avec une séance intense de vélo par exemple.

Pour une personne qui possède un travail sédentaire,

Qui va à la salle de sport deux fois par semaine en faisant 1h de vélo lors de chaque séance.

La dépense calorique par l’activité physique représente donc 1600 calories.

Si cette même personne n’a aucune autre dépense physique spontanée dans la semaine (comme les activités de la liste ci-dessus par exemple).

Ces 1600 calories n’auront que peu d’impact sur une perte de gras de manière durable.

Une personne qui marche 45 minutes par jour tous les jours sans aller à la salle de gym auront probablement plus de résultats.

Car à l’échelle d’une semaine, sa dépense totale sera bien plus importante.

4. Principe de base de la perte de gras

Il ne faut pas oublier, qu’en-dehors des facteurs hormonaux, environnementaux et santé au sens large du terme (gestion du stress, qualité du sommeil, développement personnel, alimentation, digestion…).

Seul un apport calorique inférieur aux dépenses du à l’activité physique, ainsi qu’au métabolisme de base à l’échelle de plusieurs jours / semaines permet au corps de libérer du gras sur le long terme.

Je souhaiterais rappeler qu’il n’est physiologiquement pas possible de prendre du muscle ou de perdre du gras sur quelques heures,

Comme on pourrait le croire lors d’un repas un peu trop calorique (raclette, pizza, MacDo, que du bon n’est-ce pas ahah).

Cette prise de poids spontanée correspond majoritairement à de la rétention d’eau qui fait prendre du poids sur la balance.

De part, un apport excessif sel + glucides (1 g de glucide fait rentrer 3 g d’eau).

Ainsi, il n’est pas impossible de prendre 1kg en quelques heures à cause de ce phénomène qui, une fois votre alimentation de base reprise s’estompera sans laisser de traces.

Si le massacre ne dure pas trop longtemps.

Les choix alimentaires à mettre en place ne sont pas non plus l’objectif de cet article.

Mais sachez que cela aura forcément un impact sur votre rendu visuel au final.

Revenons à nos moutons ;

Que choisir entre le cardio et le NEAT pour perdre du gras ?

5. Cardio + NEAT = JACKPOT

Vous l’aurez compris, le cardio seul n’aura que peu d’influence sortit de tout contexte (antécédents sportifs de la personne, nombre de séances dans la semaine, aspect physiologique, psychologique, activité professionnelle, mode de vie…)

Le NEAT Quant à lui pourrait suffire pour des personnes spontanément actives, régulièrement en mouvement, ayant toujours eu du mal à prendre du poids ou du gras avec un caractère relativement explosif par exemple.

En 2019, la tendance est plus opposée, à savoir des personnes peu actives, sédentaires, de moins en moins mobiles en dehors des heures de bureau….

Si vous êtes déjà actif et sportif, mes recommandations ne s’appliquent pas, en revanche, je suis persuadé qu’elles pourront aider une personne de votre entourage.

Voici mes recommandations pour une personne située dans la norme, à savoir un travail de bureau, avec deux séances hebdomadaire à la salle.

Dans ce cas précis, je conseillerais à cette personne de choisir un appareil mobilisant l’ensemble du corps comme le rameur par exemple (qui aura en plus l’avantage de rééquilibrer les chaînes musculaires et de lutter contre les déséquilibres posturaux dus à la position assise de bureau).

Plutôt que le vélo, afin de ne pas reproduire la position dite de fermeture que la personne adopte au quotidien !

Le Skierg ainsi que l’escalier sont également d’excellents choix (limitant les impacts articulaires).

A raison d’une cession de 20 à 30 minutes après un travail de renforcement musculaire dit global (ensemble du corps).

Ne pas oublier en fin de séance les étirements spécifiques permettant de rééquilibrer le bassin afin de limiter les douleurs de dos (plus vous passez du temps assis, plus cela vous concerne).

Concernant le NEAT, des habitudes simples peuvent être mises en place quotidiennement.

Comme s’imposer 30 minutes de marche dehors chaque jour, monter les escaliers, se garer plus loin….

J’ai abordé cet aspect dans mon article sur la sédentarité que vous pouvez retrouver sur mon site.

Le fait d’en prendre conscience permet déjà de mettre en place les actions nécessaires.

N’oubliez pas que bout à bout, toutes ces petites habitudes auront un impact non-négligeable sur votre composition corporelle sur le moyen et le long terme.


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: